Marrakech

Marrakech éternelle, l'incontournable,

 

Entre tradition et modernité, Marrakech est la promesse de sensations incomparables. 

 

Siroter un thé à la menthe sur une terrasse dominant La place jemaa-el-Fna à la tombée du jour, se perdre dans les ruelles des souks aux couleurs chatoyantes et aux odeurs orientales, 

déambuler dans le jardin Majorelle lieu empli de poésie et dernière demeure d’Yves Saint-Laurent, se balader dans les jardins de La koutoubia, vivre le temps d’une nuit comme un pacha en dormant dans un Riad

voici les promesses de Marrakech.

 

La ville rouge répond d'un claquement de doigts à vos envies de dépaysement. 

Balades en calèche, terrasses ensoleillées, artistes ambulants et autres activités viendront embellir

vos journées dans ce théâtre en plein air…

Les jardins Majorelle 

 

Plongé dans la fraîcheur, Oublie tout tes soucis,
Goûte ainsi ton bonheur, Du Paradis dans un coin
                                   

                                                     Georges de Noyâr

Envoûtement, tel est le terme que l'on choisit pour qualifier le jardin Majorelle.

La beauté de ses plantes exotiques, une invitation à la contemplation. 

Ce havre de paix et de verdure fut créé dans les années 1920 par le peintre français Jacques Majorelle, 
botaniste et grand amateur de flore marocaine.

Arrivé à Marrakech en 1917 pour y soigner sa tuberculose, Majorelle parcourut le pays, croquant les scènes de la vie quotidienne, avant de réaliser le plafond du restaurant de l'hôtel Mamounia et d'acquérir cette propriété. 

Acheté par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980, le jardin appartient à ce jour à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, et est un des hauts lieux du tourisme au Maroc avec près de 600 000 visiteurs annuel. 

Plus de 300 espèces de plantes poussent désormais, en terre ou dans de vastes pots surréalistes très colorés.

C'est d'ailleurs dans le jardin que reposent aussi les cendres du couturier, décédé en 2008. Ainsi que celles de son compagnon de vie Pierre Bergé décédé en 2017.

Aux heures chaudes de la journée, le jardin Majorelle se peuple de visiteurs venus chercher un brin de fraîcheur près des innombrables vasques et bassins où s'épanouissent papyrus et nénuphars.

L'ancien atelier de Majorelle, attenant à une pergola meublée dans le plus pur style Art déco et aux murs d'un bleu roi surprenant nommé « le bleu Majorelle », est aujourd'hui transformé en un petit musée d'Art berbère. 

Les revenus générés par la fondation ont permis l'actuelle construction du musée Yves Saint Laurent, inauguré le 19 octobre 2017 par la princesse Lalla Salma.

Juin 2018